Rien à déclarer : retour sur le poste frontière de Macquenoise

 

rienadeclarer

 

Le décor du dernier film de Dany Boon “Rien à déclarer” se situe en Picardie à l’unique poste frontière de la région, celui de Macquenoise la Forêt, à quelques kilomètres d’Hirson dans l’Aisne et de Chimay dans le Hainaut Belge. Ce poste avait été installé en 1951 sur la route Charlemagne (RN2) qui était devenu le chemin le plus rapide pour les camions qui allaient de Paris en Allemagne ou dans le Benelux.

Dany Boon s’est documenté en visionnant les archives de l’Ina.  En voici un florilège.

En 1972, autorités belges et françaises décident de développer et d’agrandir le poste frontière. (Il manque quelques images au début du sujet)

 

 

En 1978 , une exposition sur la douane était organisée dans les chalets construits lors de la rénovation

 

Les accords de Schengen s’appliquent au 1er janvier 1993. On passe désormais la frontière sans contrôles.

 

1993 a été un traumatisme pour la population et les commerçants qui vivaient de la frontière. L’activité est repartie côté belge avec la hausse des taxes sur le tabac en France. Les fumeurs viennent de loin pour s’approvisionner et les douaniers continuent à veiller au grain sur la route Charlemagne.