Pourquoi les boîtes noires ne sont-elles pas noires?

Un élément de l'Air France A330 Rio-Paris sur un navire de la marine brésilienne neuf jours après le crash du 1er juin 2009

afp.com

Le repêchage des boîtes noires du vol Rio-Paris suscite beaucoup de questions. LEXPRESS.fr fait le point.

 

Pourquoi les boîtes noires ne sont pas noires?

(Sebdoly: Pourquoi la boîte noire est-elle rouge?) 

Les enregistreurs de vols, appelés boîtes noires, sont de couleur vive - orange ou rouge - avec des bandes blanches réfléchissantes. Le but est de les rendre les plus visibles possibles pour être facilement repérées. Le terme "noir" fait référence au contenu codé des enregistreurs. Des non-initiés ne peuvent pas décrypter ces informations. 

[A lire aussi: Qu'est-ce qu'une boîte noire

Pourquoi retrouve-t-on les boîtes noires si tard?

(Marc59 : Pendant pratiquement 2 ans, nada, et puis là, à 24 heures d'intervalle, on retrouve les deux boîtes. Bravo à toutes les équipes de chercheurs.) 

L'épave du vol Rio-Paris a été localisée, le 3 avril dernier, non loin de la dernière position connue de l'appareil: au large des côtes brésiliennes à 3900 m de profondeur. Pourtant, la localisation des débris de l'avion aura pris quatre campagnes de recherches, réparties sur deux ans.  

Le BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses) explique ce délai par le fait que les débris étaient concentrés sur une petite zone de 120 000 m2, difficile à repérée, alors que les recherches s'étendaient sur plus de 10 000 km2. 

[A lire aussi: Rio-Paris: les zones d'ombre du repêchage de l'épave

Combien de temps va prendre l'analyse des données contenues dans les boîtes noires?

Un bâtiment de la marine nationale est parti de Cayenne ce lundi pour récupérer les deux boîtes noires conservées à bord du navire Ile de Sein. Les enregistreurs seront ensuite acheminés au Bourget par avion. Ils seront dans les locaux du BEA d'ici dix jours.  

La phase d'ouverture des boîtes noires et de lecture des données qu'elles contiennent prendra, en fonction de l'état des enregistreurs, environ cinq jours, selon le BEA. Enfin, les enquêteurs estiment à deux jours le temps nécessaire pour analyser les données récoltées.  

[A lire aussi: Le mystère du crash Rio-Paris bientôt élucidé]  

Va-t-on comprendre les raisons du drame grâce aux contenus des boîtes noires?

Les deux boîtes noires sont nécessaires pour comprendre les causes d'un drame aérien. Les données qu'elles contiennent sont complémentaires. Le premier enregistreur récolte des données techniques sur les conditions de vol et le second enregistre les conversations des pilotes.  

"Si on arrive à lire les deux enregistreurs, on arrivera à comprendre ce qui s'est passé", a commenté Jean-Paul Troadec, directeur du BEA. Ces résultats dépendent de la corrosion qui a pu altérer les boîtes noires.

source : l'express.fr