mardi 17 mai 2011

DSK: un ancien détenu français raconte la prison de Rikers Island

 

rikers_island

 

 

Certains d'entre vous s'en rappellent peut-être, en 2004, un jeune étudiant français avait été inculpé aux Etats-Unis suite pour fausse alerte à la bombe dans un avion. Il avait été incarcéré 20 jours à... Rikers island, la prison où se trouve actuellement Dominique Strauss-Kahn. LeMonde.fr a ressorti son témoignage sur ses conditions de détention.

Franck Moulet se souviendra sans doute longtemps du mois de février 2004. Ce jeune étudiant français aux Beaux-Arts avait ironisé sur une prétendue bombe que la police suspectait de trouver dans les toilettes. "My shit don't explose" (Ma merde n'explose pas)" avait-il dit... Un trait d'humour qui l'a mené à une inculpation pour fausse alerte à la bombe suivie d'une incarcération, pendant 20 jours, à Rikers Island, l'établissement où est en ce moment détenu Dominique Strauss-Kahn, inculpé d'agression sexuelle sur la femme de chambre d'un hôtel. Cette île-prison est localisée entre le Queens et Manhattan et accueille essentiellement des délinquants lourds dont les peines dépassent les quatre ans de détention. LeMonde.fr a republié aujourd'hui le témoignage que le Français avait accordé à son retour de prison dans l'Hexagone, voici six ans. Précisons que l'étudiant avait été emprisonné comme un taulard classique. DSK est, lui, dans une aile quelque peu isolée où sont gardés les détenus présentant des maladies transmissibles.


 

La loi de la jungle

"The Frenchy", comme l'appelait ses codétenus, évoque sa peur lorsqu'il est arrivé dans sa geôle: "Ils disaient que c'était la loi de la jungle, là-bas. L'endroit où il ne fallait pas aller" rapportait-il dans le Monde. Un endroit où, apparemment, mieux vaut se tenir à carreaux: "C'est à la roue qui grince le plus qu'on donne le plus d'huile"l'avait-on averti. Ça voulait dire : "celui qui fait du bruit, on va s'occuper de lui." Il a vu ce qui arrivait à une roue grinçante: "celui qui a utilisé le téléphone sans permission s'est fait massacrer... par sa propre bande. Ils lui sont tombés à quatre dessus. Les gardiens étaient présents. Ils ont tout vu. Ils ont juste demandé : "what's happened ?" (qu'est-ce qui s'est passé ?). Le type qu'ils massacraient s'est levé, a dit "rien", et les gardiens sont partis. Ils n'ont pas bougé d'un pouce" disait-il. Une prison de durs donc, une prison où racontait encore Franck Moulet on lui hurla "Ne fais jamais ça" alors qu'il posait ses mains sur ses hanches: pas assez viril...

Posté par Hammamet in à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur DSK: un ancien détenu français raconte la prison de Rikers Island

Nouveau commentaire