volcan_islandais

 

Eruption en Islande. Conséquences possibles sur le trafic aérien international

  • Agrandir le texte
  • L'article au format PDF
  • Imprimer cet article
  • Ajoutez cet article
  • Réagir à cet article
  • Envoyez l'article à un ami

L'espace aérien islandais a été temporairement fermé ce matin à cause de l'éruption du volcan le plus actif du pays -Grimsvoetn- qui a déclenché un immense panache de fumée. Dès hier, ce panache a atteint 20 km au-dessus du cratère situé au coeur du plus grand glacier d'Islande, dans le sud-est de l'île. En avril 2010, un nuage de cendres dégagé par l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll avait entraîné la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix, avec plus de 100.000 vols annulés et plus de huit millions de passagers bloqués. Le trafic aérien international pourrait cette fois encore être perturbé.

 

11H30. Des conséquences sur le trafic aérien "pas exclues" selon NKM
La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet estime ce matin sur Radio J que des conséquences sur le trafic aérien de l'entrée en éruption du volcan le plus actif d'Islande n'étaient "pas exclues." "Concrètement, ça dépend de l'ampleur de l'éruption, qui n'est pas encore connue puisqu'elle est seulement à ses débuts, et ça dépend aussi de la formation des particules", poursuit Mme Kosciusko-Morizet.

11H. L'aéroport de Keflavik fermé 
Le principal aéroport international islandais (Keflavik) ferme pour au moins plusieurs heures, fait savoir l'Isavia. Outre les vols vers et en provenance du pays, une fermeture de l'espace aérien islandais a des répercussions sur le trafic aérien mondial, puisqu'il est situé sur des routes transatlantiques.

9H00. Le volcan Grimsvoetn, entré en éruption hier soir est le plus actif du pays
Le Grimsvoetn est le volcan le plus actif du pays, avec neuf éruptions entre 1922 et 2004. L'éruption a déclenché un immense panache de fumée, qui vers 08H00 GMT dimanche s'élevait à une altitude "d'au moins 17 kilomètres, peut-être un peu plus", selon Einar Kjartansson, géophysicien à l'institut météorologique. 

Samedi 21 Mai
Le panache sélève  jusqu'à 20 km, selon l'Institut islandais.